Fédération des agences locales de maîtrise de l’énergie et du climat

Home » La fédération » Présentation

Présentation

Sous l’impulsion des grands engagements internationaux à l’instar du Sommet de la Terre à Rio en 1992 ou bien encore du protocole de Kyoto (1997), la Commission européenne a lancé en 1994 un dispositif de soutien à la création d’agences locales, régionales et insulaires de maîtrise de l’énergie.

Ces agences ont dès le départ pour vocation de mobiliser l’ensemble des acteurs des territoires pour accompagner la transition énergétique et le développement de notre société selon un nouveau paradigme.

Les autorités locales (communes, leur groupement, et les autres échelons territoriaux) constituent la clef de voûte de cette mobilisation. Plus de 450 agences ont ainsi vu le jour en Europe à l’initiative des collectivités territoriales.

Conformément à la définition européenne, une agence locale de l’énergie et du climat (ALEC) est « une organisation indépendante, autonome, à but non lucratif, créée à l’initiative des collectivités locales et de leurs groupements, qui  bénéficie du soutien des pouvoirs publics locaux pour fournir des informations, des conseils et une assistance technique aux utilisateurs d’énergie (pouvoirs publics, citoyens, entreprises, etc.), et contribuer au développement des marchés d’énergies locales durables. Ces agences peuvent prendre la forme d’association à laquelle peut adhérer toute personne publique ou privée présente sur le territoire de son action. »

Le 21 avril 2004, les Agences Locales de l’Énergie et du Climat se sont réunies en assemblée constituante. Elles ont créé FLAME, la Fédération des Agences Locales de Maîtrise de l’Énergie et du climat. A ce jour 38 structures sont fédérées au sein de FLAME, représentant plus de 380 salariés. Plusieurs projets de création d’agences sont en cours de développement.